Je pratique la peinture depuis longtemps .
Jour après jour , mon besoin de peindre a pris une très grande place dans ma vie . Toile après toile , je ressens comme un sentiment d'urgence à peindre.

Dans le calme de mon atelier à Roybon, le plus beau moment pour moi est celui pendant lequel je rentre en communion avec la toile  blanche. Sous mes doigts, son grain se fait sentir. Toutes les deux nous faisons connaissance.

 

C'est le plus beau moment ou l immaculé du support va se transformer sous la caresse du spalter et le grattage du couteau, car je sais que geste après geste la retranscription s'opère au fil de l'avancement du travail.

Dans ce grand moment d'expression, j'explore les formes, je joue avec les couleurs, je m'enhardis, je recommence, la découverte est présente, j'ose. Ce moment est suspendu dans le temps.
Et la magie opère.